20 Mai 2024

CAMPARIS devient instrument national !

Le 25 juin 2014, le service de microanalyse CAMPARIS est devenu instrument national du CNRS. Après plus de 30 années d’expertise dans l’analyse chimique par microsonde électronique CAMPARIS se positionne comme l’un des acteurs majeur de ce secteur, en France.

 Créé en 1982, le service CAMPARIS est un service de microanalyse focalisé sur l’analyse chimique de solides in-situ (minéraux, verres, métaux, etc.). Aujourd’hui, la plateforme se compose de deux microsondes électroniques fabriquées par la société Cameca : une SX-100 achetée en 2002 et une SX-Five (sonde de dernière génération) achetée en 2011. Complémentaires, ces deux machines permettent d’analyser les éléments chimiques allant du bore à l’uranium, aussi bien en analyse ponctuelle qu’en cartographie, sur différents types de préparation (lame mince, plot, échantillon brut).
Accessible 11 mois par an, les deux microsondes totalisent plus de 6000 heures d’analyses soit environ 120 000 analyse chimiques ponctuelles chaque année.
Aujourd’hui le passage au statut d’instrument national ouvre des perspectives nouvelles pour le service : valoriser davantage la qualité des analyses que nous réalisons, gagner de nouveaux utilisateurs avec des problématiques toujours plus diverses, ou encore développer et perfectionner les machines à notre disposition.
À cet effet, CAMPARIS envisage d’améliorer, à court terme, la SX-FIVE en la dotant d’un canon à effet de champs. Cet investissement lourd permettrait d’augmenter considérablement la résolution spatiale des analyses et des cartographies. Il sera alors possible de quantifier au pourcent près la composition chimique des solides dont la taille est inférieure au micron.
En bref, nous sommes fiers de cette reconnaissance nouvelle de notre service à l’échelon national !